Prêt perso

Vous êtes pris au court par des dépenses imprévues ou vous avez un projet à réaliser pour améliorer vos revenus ! Vous pouvez recourir à un prêt personnel. Si vous ne savez pas comment s’y prendre, suivez notre guide.

Qu’est-ce que le prêt personnel ?

C’est une somme d’argent qui vous est prêtée par un établissement financier pour une durée de 5 ans au maximum et que vous vous engagez à rembourser par des versements périodiques d’un montant constant pendant toute la durée du prêt.

A quoi sert le prêt personnel

Encore appelé dans le jargon professionnel prêt perso, ce prêt n’est pas destiné à des dépenses particulières.

Vous pouvez le solliciter pour faire face à tous genres de besoins financiers. Et pour mieux orienter le consommateur, la loi a classé ce prêt selon les besoins. On distingue alors différents types de prêts que sont :

  • Le prêt personnel pour travaux
  • Le prêt personnel auto
  • Le prêt personnel loisirs
  • Le prêt personnel trésorerie

Avant de passer chaque type de prêt au peigne fin, sachez que vous devez tenir compte de vos capacités de remboursement avant de souscrire au prêt perso.

En tout cas, vous ne devez pas dépasser 33 % de votre revenu.

Les atouts de chaque type de prêt personnel

Prêt personnel trésorerie

Il est destiné à financer des dépenses relatives aux événements particuliers, des études et toutes autres dépenses imprévues.

A l’instar des autres types de prêts perso, c’est un prêt sans justification. C’est-à-dire que vous n’avez pas besoin de justifier les dépenses auxquelles sera consacré le prêt avant d’en bénéficier. Dans le contrat de crédit, il est mentionné des clauses portant sur les conditions de remboursement comme le taux, le montant de la mensualité…

Le taux global appliqué lors du calcul du coût total du prêt est le TAEG (Taux Annualisé Effectif Global). Compte tenu de la concurrence, les taux varient selon chaque établissement financier.

Le prêt personnel trésorerie est octroyé par la banque, le courtier et autres organismes de prêt personnel.

Prêt personnel loisirs

C’est le prêt qu’il vous faut pour vous offrir une semaine d’évasion dans l’un des paradis cachés terrestres, se payer un home cinéma, renouveler son équipement informatique…

Ce prêt est aussi cadré par la règle générale appliquée à tous les prêts perso. Il est ainsi sans justificatif de dépenses et peut être consacré à la réalisation de vos projets. Mais, il est plus destiné à financer vos projets de voyage ou à s’offrir d’autres plaisirs.

C’est le TAEG (Taux Annualisé Effectif Global) qui est aussi appliqué au prêt personnel loisirs pour calculer le coût total du prêt.

Vous pouvez souscrire au prêt personnel loisir auprès des banques, des courtiers ou autres organismes financiers.

Prêt personnel travaux

C’est le prêt adapté à vos besoins de construction et de ménage comme l’agrandissement de votre maison, l’achat d’une résidence secondaire pour les vacances, le déménagement, la décoration, l’achat d’appareils électroménagers…

Il est alors destiné aux propriétaires immobiliers et aux locataires pour l’aménagement de leur appartement.

Il s’inscrit dans la même ligne juridique et financière que les autres types de prêts perso et se définit ainsi comme un prêt sans justificatif de dépenses. Le taux de calcul du coût total du prêt est le même. C’est le TAEG.

Le prêt perso travaux est accordé par les établissements financiers à ceux qui ont un travail stable et des revenus réguliers. Il faut aussi être crédible et ne pas être fiché à la Banque de France.

Prêt personnel auto

Comme son nom l’indique, il est créé pour vous aider à satisfaire vos besoins en matière de moyens de déplacement.

Il peut vous servir à payer votre voiture du futur, à renouveler votre parc automobile, à changer de mode de déplacement en optant pour un engin à deux roues… et pourquoi pas un camping-car ou une caravane.
Ce prêt est assujetti au même taux que les autres prêts personnels et pas besoin d’une facture pour justifier les dépenses prévues.

Il est octroyé par les établissements financiers et requiert la solvabilité et d’autres preuves pour montrer qu’on a une situation sociale stable.

Montant et durée d’un prêt personnel

Un prêt personnel peut vous faire bénéficier jusqu’à 75 000 euros avec une durée de remboursement qui varie entre 12 et 60 mois.

Le taux prêt personnel

Il est prescrit par la loi Scrivener et est appelé TAEG (Taux Annualisé Effectif Global). Il sert à calculer le coût total du prêt en général et est la référence en matière de prêt personnel. Il est élargi aux autres frais obligatoires à savoir :

  • Le taux nominal
  • Les frais de dossier
  • Les primes d’assurance
  • Les frais de garantie

Tout compte fait, le TAEG appliqué par votre institution financière ne doit pas dépasser le taux d’usure légal prescrit par la Banque de France pour un prêt à taux fixe.

Comparativement au prêt affecté, le TAEG appliqué au prêt personnel est plus élevé. Mais, il est moins élevé que pour le financement d’achat à tempérament
Selon le dernier décret applicable depuis le 1er mai 2011, le TAEG doit être rendu lisible sur les fiches d’informations et les publicités, dans les contrats.

Et il doit y être détaillé le coût total du crédit, le taux d’intérêt et les frais accessoires.

Avec la concurrence, chaque organisme de prêt avec son taux. Mais selon les estimations financières, le taux actuel appliqué sur le marché financier pour le prêt personnel est compris entre 2,5 et 10 %.

Que prévoit la loi pour le prêt perso?

Le souci du législateur est de protéger le consommateur qui est ici l’emprunteur. Ainsi, la loi LAGARDE du 1er mai 2011 met l’accent sur la transparence dans la conclusion des contrats de prêt.

Il est alors prescrit que les clauses du contrat doivent être lisibles pour l’emprunteur.

C’est pourquoi en tête de votre contrat, doivent y figurer en encadré les principales clauses du contrat de crédit comme le type de contrat dont il s’agit, le montant total du crédit et ses conditions de mises en exécution, la durée du remboursement, les mensualités…

Le délai de rétractation

Ce délai se définit comme la période de réflexion accordée à l’emprunteur et au cours de laquelle il peut encore décider d’annuler le contrat.

Passer ce temps, l’emprunteur ne peut plus rétracter son engagement et le crédit devient ainsi valide et à consommer.

Ce délai est actuellement de 14 jours. Il court du lendemain de la date de signature du contrat de prêt jusqu’au 14e jour ouvrable.

Rachat de prêt personnel

Vous avez contracté plusieurs prêts personnels et vous ne pouvez plus honorer toutes vos mensualités. Pensez alors au rachat de prêt personnel.

De quoi s’agit-il ?

Cette opération consiste à contracter auprès d’un établissement de crédit un contrat de prêt.

Mais avant, cet organisme de crédit va rembourser tous vos emprunts antérieurs à votre place. L’avantage du rachat de prêt est que le nouvel emprunt contracté est plus souple.

Parce que les mensualités seront réduites grâce à l’allongement de la durée de remboursement. De même, vous aurez désormais à affaire avec un seul créancier et votre taux d’emprunt sera unique.

Le rachat de prêt personnel est applicable à tous les types de prêt personnel et est accessible à tout le monde. Il suffit d’en éprouver le besoin et de s’adresser à votre banque ou institution financière.

Comment négocier un prêt personnel ?

Pour bénéficier d’un prêt personnel, il faut formuler la demande auprès d’un organisme de crédits.

Ensuite, l’établissement va étudier votre dossier pour savoir si vous avez un bon profil et que vous présentez des garanties fiables. Comme garanties, il faut avoir :

  • Un travail fixe
  • Des revenus réguliers
  • Les relevés bancaires des 3 derniers mois
  • Ne pas dépasser le seuil des 33 % de taux d’endettement
  • Ne pas être fiché par la Banque de France